28
Septembre

Conférence-Cocktail avec Paul Shrivastava de Future Earth : Risques et occasions émergents au niveau planétaire

Cocktail Conférence IFD: Dr Paul Shrivastava

Cocktail Conference Photo

Le 28 septembre 2016, le Dr Paul Shrivastava, Directeur général de Future Earth, a ouvert la saison 2016-2017 de l’IFD en donnant une présentation engageante et instructive sur les Risques et occasions émergents au niveau planétaire. Le Dr Shrivastava a présenté un aperçu du contexte actuel des risques émergents à l’échelle planétaire, a introduit les innovants Réseaux de connaissance et d’action de Future Earth et a souligné l’importance d’un capital tenant compte des risques. Un résumé de la présentation du Dr Shrivastava est fourni ci-après :

Contexte :

Aujourd’hui, les recherches démontrent clairement que les changements environnementaux mondiaux d’origine humaine sont une réalité et sont scientifiquement prouvés. Le concept de limites planétaires, tel qu’introduit par le Centre de résilience de Stockholm, présente un ensemble de neuf limites planétaires à l’intérieur desquelles l’humanité peut continuer à se développer et à prospérer sur plusieurs générations. Les chercheurs ont trouvé que quatre de ces neuf barrières ont déjà été franchies. Ces quatre barrières sont : le changement climatique, la perte d’intégrité de la biosphère, le changement de gestion des terres, et l’altération des cycles biogéochimiques.

Future Earth :

Future Earth a été fondée en 2015 en tant qu’initiative de recherche en vue de faire avancer la science de la durabilité mondiale sur un horizon de 10 ans. Elle a été créée afin d’encourager la collaboration interdisciplinaire pour faciliter les recherches hautement intégrées sur la durabilité pour certains des enjeux environnementaux mondiaux les plus pressant. Le but de Future Earth est de générer des connaissances multidimensionnelles nécessaires pour faire connaître les solutions aux enjeux sociétaux complexes. En rassemblant des scientifiques de toutes disciplines, Future Earth cherche à s’attaquer aux défis suivants :

  • Unir autour d’un programme de recherche commun pour la science de la durabilité mondiale;
  • Trouver de nouvelles façons d’impliquer la société civile; et
  • Encourager, catalyser et synthétiser les recherches de grande qualité afin d’accompagner la transformation.

Future Earth a lancé ses Réseaux de connaissance et d’action afin de catalyser de nouvelles recherches et partenariats autour de huit défis clés à la durabilité mondiale. Les huit défis clés sont: la santé, les océans, les actifs naturels, le lien entre eau-énergie et alimentation, les transformations, les objectifs de développement durable (ODD), la finance et l’économie, et les villes.

Risques planétaires et capital tenant compte des risques:

Les risques planétaires sont différents des risques d’investissement parce qu’ils s’appliquent à l’ensemble du système, ne sont pas granulaires et nécessitent des solutions systémiques. Les risques planétaires sont interconnectés et constituent des éco-relations complexes qui ne peuvent pas être comprises en isolant les secteurs. Afin d’évaluer les occasions d’investissement et les décisions d’allocation du capital, les investisseurs et les entreprises exigent un nouveau mode de calcul du risque prenant en compte les risques planétaires. Le concept de capital tenant compte des risques se tourne vers de nouveaux outils nécessaires pour évaluer les risques et vers de nouveaux canaux pour orienter le capital. Le Dr Shrivastava s’est référé au développement et à l’utilisation d’échelles de risques individuelles, organisationnelles, régionales et mondiales pour relier les risques au capital. Les investisseurs doivent également s’assurer que les calculs de risques vont au-delà des seuls outils quantitatifs pour inclure des méthodes qualitatives et intégrées. De plus, ces nouvelles évaluations des risques et ces processus de prise de décisions devraient être participatifs et ouverts au dialogue avec les parties prenantes. Les exemples de facteurs à prendre en compte dans les nouvelles méthodes de calcul incluent une taxe mondiale sur le carbone, ainsi qu’un désubventionnement et resubventionnement du carbone. Les travaux de Future Earth soulignent l’importance d’utiliser ces connaissances scientifiques multidimensionnelles et des recherches pour éclairer les décisions d’affaires et d’investissement. Cela est important non-seulement du point de vue du risque d’investissement mais également lorsqu’il s’agit de trouver les solutions exigées par ces enjeux sociétaux complexes.

L’IFD remercie le Dr Shrivastava pour sa présentation approfondie et donnant matière à réfléchir et a hâte de suivre les activités de Future Earth. Davantage d’informations sur les travaux de Future Earth peuvent être trouvées au www.futureearth.org.

Cocktail Conference - Header FR

Cocktail Conference - 2 FR